LE DÉBUT D’UNE AVENTURE

559ac76d02fa0.jpg

« Il faut soigner Londres qui offre un débouché énorme, nos vins sont bien arrangés au goût des Anglais et je ne resterai pas tranquille avant que nos relations avec Londres soient montées sur un bon pied »

En 1833, Jacques Bollinger, qui parcourt toute l’Europe pour faire goûter ses vins, écrit à son associé Paul Renaudin sa détermination à implanter la Maison outre-Manche. Il lui faudra attendre encore plus de quinze ans pour rencontrer celui qu’il cherche. 
En 1858, Ludwig Mentzendorff, wine shipper allemand récemment installé à Londres, prend contact avec Jacques Bollinger. Les deux compatriotes se lient d’amitié, et tissent de solides liens, que leurs successeurs ont entretenus et développés puisqu’ils sont toujours très actifs plus d’un siècle et demi plus tard : c’est le début de la grande aventure outre-Manche de Bollinger, le plus anglais des champagnes…