Madame Bollinger

559acae347143.jpg

Le 10 novembre 1923, Jacques Bollinger, petit-fils de Joseph Jacob dit Jacques Bollinger, cofondateur de la Maison un siècle plus tôt, se marie avec Elisabeth Law de Lauriston-Boubers, descendante de John Law de Lauriston, aventurier, banquier et économiste écossais, cofondateur de la Compagnie des Indes. Elle a 24 ans, lui 29.

En épousant Jacques, Elisabeth épouse le champagne, le vignoble, avec fougue et passion. En 1941, quand son mari meurt en la laissant sans enfants, la jeune veuve – elle a 42 ans – reprend le flambeau, sans hésitation. « Madame Jacques » pour les gens d’Aÿ, « Tante Lily » pour la famille, Elisabeth Lauriston Bollinger devient pour tous une grande dame de Champagne. Elle fait traverser la guerre et l’occupation allemande à la Maison avec courage et fermeté ; puis, à partir des années 1950, devient l’ambassadrice des vins Bollinger dans le monde entier avec une élégance et une obstination désormais légendaires. Pendant trente ans, elle dirige sans faillir la Maison qui lui a été confiée, entre tradition et modernité, avec intelligence et subtilité. C’est elle qui prendra la décision de lancer la cuvée Bollinger R.D. en 1967, puis la cuvée Vieilles Vignes Françaises en 1969.

Madame Bollinger quitte la présidence de la société en 1971, et s’éteint le 22 février 1977, en laissant dans la Maison son empreinte de grande dame.