La Grande Année 2014

621e444ecad37.png

Un vin intense, multifacette

La Grande Année : la vinification sous bois, un savoir-faire préservé par la Maison Bollinger. 

La Grande Année est l’incarnation d’un champagne exceptionnel et intemporel grâce aux savoir-faire artisanaux qui servent à son élaboration. L’un de ces savoir-faire uniques, la vinification sous bois, se fait dans des fûts de chêne anciens, de 20 ans en moyenne. Elle favorise le développement d’arômes d’une grande finesse et donne au vin, grâce à la micro-oxygénation, un potentiel de vieillissement extraordinaire. Ces 4000 tonneaux sont entretenus dans la tonnellerie de Champagne Bollinger, seule Maison de Champagne à avoir un tonnelier à demeure.

Comme pour chaque millésime de la Maison, le remuage et le dégorgement de La Grande Année sont entièrement réalisés à la main, et interviennent après un vieillissement long du vin sur lies, sous bouchon de liège. L’ensemble de ce travail rigoureux et artisanal contribue à faire de La Grande Année une véritable cuvée cousue-main.



L’année viticole 2014, une patience récompensée.

Le millésime 2014 est le fruit d’une année très contrastée. À un automne et un hiver pluvieux succèdent deux mois très secs et ensoleillés : le mois de juin est le plus ensoleillé depuis 50 ans. Puis l’été, notamment le mois d’août, est marqué par une météo particulièrement froide.

La vendange des vignobles de la Maison Bollinger commence le 15 septembre. On en retient sa brièveté : elle s’étale sur seulement neuf jours, contre deux semaines habituellement. La qualité des raisins est préservée, en partie grâce à un mois de septembre clément. On observe un bel équilibre des moûts, entre maturité et acidité.

Le millésime 2014 a donné naissance chez Bollinger à un vin d’exception, à la fois précis, fin et complexe de par son intensité et sa minéralité.




La Grande Année 2014, Intensité et Minéralité

La Grande Année 2014 est un vin intense, multifacette. Sa dégustation révèle la façon progressive qu’ont les différents arômes de se déployer. Ces derniers contribuent à la versatilité de La Grande Année 2014, dont les notes subtiles s’accordent avec un grand nombre de plats d’origines différentes.

A l’oeil, une robe teintée de reflets dorés témoigne de la maturité du vin, mais aussi des méthodes de vinification Bollinger.

Son nez est fruité, précis et finement iodé. Des arômes de cerise et de citron se mêlent au coing et à la bergamote. Dans un second temps, des notes de noisette, d’amande, de mirabelle et de pêche, viennent compléter cette palette aromatique. 

La bouche s’ouvre sur une effervescence fine et intense, suivie par une belle vinosité et balancée par une acidité subtile. La texture très fine et la finale saline de ce vin lui confèrent une grande longueur en bouche accompagnée par des saveurs complexes de fruits du verger et d’agrumes. La Grande Année 2014 est un vin qui se déploie progressivement et montre alors tout son potentiel et son intensité.


  L'opinion des journalistes  


Tyson Stelzer – La Grande Année 2014 – 97/100

« Indubitablement un grand champagne à tous les égards, doté d’une incroyable longueur en bouche, et qui témoigne du génie déployé par la Maison Bollinger pour puiser toute la splendeur, l’endurance et l’élégance d’une année qui n’avait rien de simple. »

 

Richard Juhlin – La Grande Année 2014 – 96/100

« Un Bollinger d’une splendide complexité, plus raffiné et élégant que la moyenne. J’adore pouvoir trouver de nouveaux petits détails à chaque gorgée, dans la simplicité et l’harmonie. D’ores et déjà magnifique et fascinant, ce champagne fera un R.D. grandiose dans une dizaine d’années ou plus. C’est sans aucun doute l’une des rares cuvées à retenir de ce millésime. »